Arménie(s), Le temps des Artistes

Art et transmission 

Film documentaire écrit par Anahit Dasseux Ter Mesropian

Réalisé par David Vital Durand

 

En quoi l’identité des parents artistes se transmet entre générations ?

De quoi l’héritage millénaire artistique Arménien se caractérise ?

Pour aborder ce thème complexe et universel et découvrir la genèse du film, le dîner du G2iA du 12 février réunissait Anahit, Serge et Guillaume pour faire le point sur sa production autour de l’auteure. 

LE SUJET DU FILM:

Il existe aujourd’hui un monde artistique arménien en France et qui s’exprime, réfléchit à son identité, son histoire, mais toujours avec ce souci d’être, dans le même temps, profondément ancré dans la culture française. Pour témoigner de cette richesse culturelle, ils ont choisi de faire un film documentaire qui a pour ambition de raconter ce lien et sa transmission, en mettant en valeur la force créatrice des artistes d’origine arménienne à travers les générations.

Le portrait de ces artistes qui ont accepté de raconter leur histoire et ce qui les avait amenés à la création artistique, ainsi que leurs enfants, devenus artistes à leur tour nous promet un film passionnant qui sera diffusé en avril sur TV5, en format 52 minutes.

Le film sera aussi projeté à Erevan le 17 Mars, lors du festival du film Francophone organisé par l’Ambassade de France.

Les grands artistes que sont Robert Guédiguian, Simon Abkarian, Atom Egoyan, Arsinée Khandjian, Dan et Macha Gharibian, Claude Tchamitchian et Serge Avédikian, mais aussi Artavazd Pelechian en Arménie, apportent un témoignage inédit, plein d’émotions. Et leurs enfants, devenus artistes aussi, nous parlent de leur héritage, de leur vécu familial et de la transmission qu’ils ont reçue.

Le dîner conférence du G2iA du 12 février a permis de rencontrer Anahit Dasseux Ter Mesropian, l’auteure, Serge Avedikian, et Guillaume Rappeneau les producteurs, qui ont raconté leur parcours et leur rencontre sur ce projet. Au delà de la diffusion sur TV5, les rushs recèlent de trésors de témoignages qui méritent un format film documentaire de 1h10 susceptible de concourir dans des festivals. 

Le dîner a donné lieu a des échanges pour trouver le financement complémentaire nécessaire. Les participants ont été très sensibles à la qualité du projet et des échanges et se sont dits prêts à se mobiliser pour réunir le montant requis. 

Les entreprises et personnalités souhaitant prendre part rapidement sur un tel projet peuvent s’adresser à contact@g2ia.fr pour toute précision. 

SA DIFFUSION ET VISIBILITÉ:

La diffusion de ce film documentaire aura lieu en avril 2019, sur TV5 MONDE ainsi que sur la chaîne arménienne H2.

Il sera également projeté en ouverture du Festival du film Francophone à Erevan le 17 mars 2019 ainsi qu’au Siège de l’OIF à Paris le 22 Mars 2019, avec l’Ambassade d’Arménie en France 

TV5 MONDE diffuse en français, sous-titré en 14 langues sur l'hertzien, le satellite, le câble, le Web. Elle est disponible dans 354 millions de foyers à travers 200 pays, et est regardée chaque semaine par 60 millions de téléspectateurs.

L’ensemble de ces diffusions offrira une visibilité des plus importantes de la culture Arménienne et de ses artistes, et de ceux qui les soutiennent.

SON FINANCEMENT:

Le film est produit par Guillaume Rappeneau (Rappi Productions) en France, co-produit par Serge Avédikian et Mikaël Dovlatyan en Arménie (FramArt) et financé principalement par l’OIF et TV5 Monde.

Nous avons rassemblé aujourd’hui 57 000 euros sur un budget total de 80 000 euros.

Nous sommes en train de faire le tour des fondations, associations et entreprises qui pourraient nous aider à boucler le financement manquant, soit 23 000 euros.

Votre engagement à nos côtés nous est donc précieux !

NOTRE PROMESSE:

Au-delà de faire un film d’une grande qualité artistique, contre votre engagement nous vous promettons :

  • Votre crédit en générique de fin, juste après les producteurs, avec la mention « Avec le soutien de…», ou « avec le soutien exceptionnel de…», selon le montant possible pour chacun.
  • Le nom des responsables dans les remerciements spéciaux.
  • Le droit de diffuser le film par des projections privées ou publiques, et non commerciales, dans le cadre des activités et de la communication de votre Fondation ou Entreprise.
  • Le droit de graver des DVD pour des membres de votre Fondation ou Entreprise.
  • Le droit d’utiliser des extraits du film sur les plateformes internet et numériques de votre Fondation ou Entreprise.
  • Après 24 mois d’exploitation exclusive des chaînes de télévisions, le droit de diffuser le film dans son entièreté sur ces mêmes plateformes internet et numériques.